Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
hamburger overlay

Retour progressif à la normale (post Covid-19)

 

J’ai enfin reçu ma lettre d’invitation à me faire vacciner. Pour moi, c’était l’une des étapes incontournables vers un retour à la normale, pré ou post Covid-19. Tout dépend du point de vue. À ce jour, j’ai déjà reçu ma première dose, et je remarque que cela m’apaise énormément. Personnellement, je n’ai jamais hésité un seul instant à me faire vacciner. Bien entendu, ce choix est lié à mon diabète. Mais si je n’étais pas diabétique et que j’avais l’occasion de recevoir un vaccin, je le ferais aussi. 

Le vaccin contre la COVID-19 m’apaise mentalement

En plus de m’apporter la tranquillité d’esprit, le vaccin m’offre aussi la certitude de pouvoir bientôt reprendre une vie normale. J’ai vraiment hâte de pouvoir réaliser les objectifs que je me suis fixés pour cette année. J’espère que les personnes qui hésitent à se faire vacciner trouveront, elles aussi, une activité qu’elles espèrent pouvoir reprendre rapidement. Cela les incitera peut-être à se faire vacciner quand même.  

Petit à petit, la population peut retourner à ses occupations. Personnellement, je suis impatient de reprendre les compétitions de course à pied. Le calendrier de l’été et de l’automne se remplit progressivement. J’ai bien conscience que certaines mesures resteront en vigueur lors des compétitions. Et elles auront sans doute une influence sur le parcours, le nombre de participants et l’éventuelle présence du public. Mais je recommence mes préparations pour l’automne avec optimisme, car je suis certain que les organisateurs sont tout aussi motivés de pouvoir à nouveau mettre sur pied des compétitions que les coureurs de remettre leurs chaussures de sport.  

Prêt pour la préparation du marathon d’Amsterdam

Surligné en vert dans mon agenda, le marathon d’Amsterdam se tiendra le 17 octobre. En règle générale, un programme d’entraînement pour un marathon débute 16 semaines avant l’événement proprement dit. Mais pour moi, la préparation commence bien plus tôt. Maintenant que nous voyons un peu plus le bout du long tunnel de la COVID-19, j’ose également reprendre les entraînements. En tant que diabétique, j’aime commencer ma préparation un peu plus tôt.

J’offre ainsi à mon corps un peu plus de temps pour s’habituer aux contraintes physiques. Le nombre accru d’entraînements nécessaires à un marathon m’oblige notamment à adapter la gestion de mon diabète. Cela aura une incidence sur les séances d’entrainement et sur mes phases de repos et de récupération. Je vois cela comme la gestion optimale de mon diabète. Tout comme une personne non diabétique doit atteindre un équilibre optimal de l’organisme en suivant un entraînement adéquat, et bien moi, en tant que diabétique, je dois également veiller une gestion optimale de mon diabète.  

Je suis curieux de savoir si vous aussi, vous participerez à un marathon cette année ! Dites-le-nous sur les réseaux sociaux !

 

Restez informé grâce à notre newsletter

Veuillez tout savoir sur le diabète & des conseils concernant vivre avec le diabète? Inscrivez-vous à notre newsletter !

s'inscrire

 

Qui est Olaf?

 

Olaf Kerkhof (04-09-1987) vit à Amersfoort avec son épouse Renate et leurs deux enfants Abel et Sep. Pendant son temps libre, il aime faire du sport. La course à pied est sa passion et il se prépare activement pour un marathon. Olaf est diabétique de type 1 depuis 2001. Il essaie de gérer son diabète du mieux qu'il peut, mais il assure qu'il peut mener sa vie comme il le souhaite. Il essaie de ne pas laisser son diabète contrôler sa vie".

 

 

 

 

 

Related Articles

Share

Filed under: