Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
hamburger overlay

Les différents types de diabète : type 1, type 2 et diabète gestationnel

 
Le diabète, également appelé diabète sucré, est une affection chronique dans le cadre de laquelle l'organisme n'est plus en mesure de maintenir le niveau de sucre dans le sang. Le taux de glycémie est trop élevé, ce qui s'accompagne d'épisodes hypoglycémiques, mais également de périodes où le taux de sucre dans le sang se trouve dans les valeurs normales. En fonction de la cause et de la situation dans laquelle la personne se trouve, différents types de diabète sont possibles, tels que le diabète de type 1, le diabète de type 2 ou le diabète gestationnel.
 

Type 1

Auparavant, le diabète de type 1 était parfois appelé « diabète juvénile » car il se développe souvent tôt dans la vie, chez les enfants et/ou les jeunes adultes. Aujourd'hui, cette maladie peut également se manifester dans d'autres groupes d'âge et est parfois confondu avec le diabète de type 2 chez les personnes âgées. Le diabète de type 1 est toutefois différent du type 2.  La variante de type 1 est une maladie auto-immune dans laquelle l'organisme manque d'insuline. Cela pose un problème pour le taux de glycémie, car l'insuline a la tâche essentielle de contrôler le taux de sucre dans le sang et de s'assurer que le sucre peut être absorbé par toutes les cellules du corps.
 
Dans le diabète de type 1, cependant, c’est le système immunitaire de l'organisme qui attaque les cellules productrices d'insuline. Ces cellules sont appelées « cellules bêta » et sont situées dans le pancréas. Comme ces cellules bêta sont détruites et que l'insuline n'est plus produite, les cellules du corps ne peuvent plus absorber le glucose et le sucre s'accumule dans le corps, ce qui entraîne une augmentation du taux de glycémie. Cette forme de diabète est moins courante que le type 2.
 
 
Type 2

 

Le diabète de type 2, également appelé diabète de l’âge mûr car il est fréquent chez les personnes plus âgées, n'est pas une maladie auto-immune mais plutôt une affection résultant de différents facteurs. Des facteurs héréditaires, l'obésité, ... un concours de circonstances fait que le corps produit moins d'insuline qu'il n'en a besoin. Cependant, une certaine quantité continue d’être produite, contrairement au diabète de type 1, où la production d'insuline s'arrête complètement.
 
Une deuxième caractéristique importante du diabète de type 2 est le fait qu'il présente une résistance à l’insuline. Cela signifie que les cellules du corps sont moins sensibles à l'insuline, donc moins stimulées pour absorber le glucose du sang. Avec le même résultat que pour le type 1 : le taux de sucre dans le sang augmente. Cependant, ce n'est pas que le glucose n’est plus du tout absorbé, c'est simplement un peu plus difficile. Le diabète de type 2 est l'une des formes les plus courantes de diabète et, outre chez les personnes âgées, il est également de plus en plus fréquent chez les jeunes.
 
 

Diabète gestationnel

Le diabète de grossesse, contrairement au diabète de type 1 et de type 2, est de nature temporaire. Ce type de diabète n'apparaît que pendant la grossesse et s'arrête au moment de la naissance. Cette forme de diabète survient souvent entre la 24e et la 28e semaine de grossesse et est causée par des facteurs hormonaux, provenant du placenta. Ces hormones rendent l'organisme moins sensible à l'insuline. Là encore, l'insulinorésistance est présente, tout comme pour le diabète de type 2. En outre, la grossesse provoque également un état de stress dans les cellules bêta du pancréas. Ce qui provoque à nouveau une augmentation du taux de sucre dans le sang.
 
Tout le monde n'a pas le même risque de développer un diabète gestationnel. Vous trouverez ci-dessous quelques facteurs de risque :
  • Antécédents : diabète gestationnel lors d'une précédente grossesse
  • Hérédité/trouble familial : le père, la mère, le frère ou la sœur est atteint(e) de diabète de type 2
  • Un IMC supérieur à 25 avant la grossesse
  • Avoir déjà eu des enfants présentant un poids élevé à la naissance
  • Certains groupes ethniques
 
Une fois que l'accouchement a eu lieu et que le placenta a été retiré, les signes de diabète diminuent et l'insulinorésistance se rétablit. Cependant, le risque de développer un diabète de type 2 est plus élevé pour la mère et pour l'enfant.
 
 
Vous aimeriez obtenir de plus amples conseils et informations au sujet du diabète ? Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir notre bulletin d'information ou surfez sur notre blog.

References

 
 
 
 
 
Diabetesvereniging Nederland. (z.d.). Geraadpleegd op 18 mei 2020, van https://www.dvn.nl/
Diabetes type 1 community. (z.d.). Geraadpleegd op 18 mei 2020, van https://www.diabetestype1.nl/
Oorzaak type 2. (z.d.). Consulté le 18 mai 2020, https://www.levenmetdiabetes.nl/wat-is-diabetes/oorzaak-en-symptomen/oor...
Ouderdomsdiabetes. (z.d.). Consulté le 18 mai 2020, https://www.ouderdomsdiabetes.com/
Wat is Diabetes? (z.d.). Consulté le 18 mai 2020, https://www.cyberpoli.nl/diabetes/
Zwangerschapsdiabetes. (z.d.). Consulté le 18 mai 2020, https://www.uzleuven.be/nl/zwangerschapsdiabetes

Partager

Classé sous: