Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
hamburger overlay

La pompe à insuline : comment fonctionne-t-elle exactement ?

 

 

L'utilisation de la pompe à insuline est l'un des moyens de traiter le diabète par l'administration d'insuline. Cet outil est largement employé par les personnes atteintes de diabète de type 1, mais parfois aussi par les personnes souffrant de diabète de type 2. Une pompe à insuline est un appareil qui délivre de petites quantités d'insuline à l'organisme. L'appareil est fixé au corps et peut être manipulé. Il libère continuellement de petites quantités d'insuline, mais peut également être réglé pour administrer un supplément d'insuline, par exemple lors d'un repas. Grâce à cette libération régulière d'insuline, le taux de glycémie est généralement plus stable que lorsqu'on utilise un stylo à insuline.

Les types de pompes à insuline

Il existe différents types de pompes à insuline. Les deux versions les plus courantes sont la pompe à insuline classique et la pompe à insuline sans fil ou « patch ». Une pompe à insuline classique est un petit appareil fixé au corps par un fin conduit. La pompe contient une réserve d'insuline dans une seringue. La seringue est reliée à un fin conduit qui délivre l'insuline sous la peau par un cathéter.

Une pompe patch ou pompe à insuline sans fil, en revanche, se pose directement sur la peau. Il n'est donc pas nécessaire d'utiliser un fin conduit avec cette pompe, car elle se colle sur la peau. Ce type de pompe est également souvent étanche, de sorte qu'il n'est pas nécessaire de la retirer lorsque vous vous lavez ou vous baignez, contrairement à la pompe à insuline classique.

Le fonctionnement d’une pompe à insuline

La pompe à insuline se compose de plusieurs parties : une réserve d'insuline, un moteur, un ordinateur, une batterie, un écran et des boutons pour faire fonctionner l'appareil. Nous vous avons déjà parlé de la réserve d’insuline. Une pompe à insuline contient une certaine quantité d'insuline à action rapide, qui peut être administrée de différentes manières.

La libération de base est assurée en continu tout au long de la journée par la pompe à insuline, et est déterminée au préalable en consultation avec un professionnel de la santé. Cette libération peut être adaptée exactement aux besoins de la personne. Elle peut également être ajustée temporairement sans avoir à reprogrammer la pompe à insuline, par exemple en cas d'augmentation du taux de glycémie en cas de maladie, de sport, de stress et dans d'autres circonstances.

Un bolus, en revanche, est l'auto-administration d'un supplément d'insuline en plus de l'insuline de base. Cela se fait par l'administration d'insuline à action rapide ou par l'ajustement temporaire de la libération de base. Le bolus est généralement administré pour corriger un taux de glycémie excessif ou après un repas pour supprimer les pics de glucose dans le corps causés par un repas. Différents types de bolus sont possibles :

  • Bolus standard : Bolus unique administré lors d’un repas

  • Bolus retardé : L’administration du bolus est étalée sur une période de temps de votre choix. Ce type de bolus est utilisé lors de la consommation d'aliments gras.

  • Bolus multiwave : Une combinaison d’un bolus standard et d'un bolus retardé. Une partie du bolus est administrée immédiatement, et l'autre partie n’est libérée que plus tardivement. Cela est particulièrement utile lorsque vous devez rester longtemps assis à table.

En plus des boutons de commande d'une pompe à insuline, une télécommande est également souvent fournie avec la pompe à insuline. Dans certains cas, le glucomètre correspondant sert également de télécommande. Le moteur de la pompe à insuline assure l'approvisionnement en insuline. En demandant de l'insuline supplémentaire par les boutons de commande, le moteur se met en route, et l'insuline est administrée à l’organisme en passant par le fin conduit et le cathéter. Il existe également de multiples accessoires permettant de faciliter l'utilisation d'une pompe à insuline.

Les avantages et les inconvénients d'une pompe à insuline

Le traitement du diabète avec une pompe à insuline n'est pas la meilleure solution pour tout le monde. Il est particulièrement important d'utiliser la forme d'administration d'insuline qui convient le mieux à la situation du patient. Vous trouverez ci-dessous un bref aperçu des avantages et des inconvénients de l’utilisation d’une pompe à insuline.

Les avantages d’une pompe à insuline :

  1. Une régulation et un contrôle plus précis du glucose présent dans l'organisme, ce qui se traduit par un taux de glycémie plus stable.

  2. Plus facile à ajuster sur le moment. Par exemple, l'insuline de base peut être ajustée pendant le sport pour prévenir l'hypoglycémie. Le bolus d'insuline à action rapide réagit également à l’excès de nourriture.

  3. Le confort joue lui aussi un rôle important. Vous n'avez plus besoin de vous injecter de l'insuline à chaque fois.

Les inconvénients d’une pompe à insuline :

  1. La pompe à insuline est visible pour les autres, car elle est toujours reliée au corps. Il est bien sûr possible de cacher la pompe à insuline sous vos vêtements, mais vous la portez toujours sur vous, contrairement à un stylo à insuline.

  2. La pompe à insuline (s'il ne s'agit pas d'une pompe sans fil et/ou étanche) doit être retirée lorsque vous vous lavez ou lorsque vous vous baignez.

  3. La pompe doit continuer de fonctionner correctement. Il est important que tout dysfonctionnement ou pli dans le conduit soit résolu à temps, autrement le taux de glycémie sera trop élevé.

 

 

Si vous souhaitez plus d’informations sur le diabète, inscrivez-vous pour notre newsletter ou lisez nos blogs.

 

Partager

Classé sous: