Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
hamburger overlay

Quand consulter son médecin?

 

Personne ne veut appeler le médecin au moindre bobo, mais nous savons tous que en cas de diabète, les traitements des problèmes seront plus efficaces s'ils sont détectés tôt. Alors, quand devez-vous consulter votre médecin ?

Voici quelques directives :1

  • Douleur, engourdissement, faiblesse ou picotements, en particulier dans les mains, les pieds, les bras ou les jambes : même si elles semblent insignifiantes, ces sensations peuvent être le signe de lésions nerveuses précoces. Si tel est le cas, les symptômes peuvent s'aggraver à mesure que les lésions nerveuses s’amplifient.2

  • Modifications de votre état de santé : si vous éprouvez un étourdissement après vous être levé, si vous souffrez de constipation, de ballonnements ou de nausées, si vous avez des difficultés de vision (même uniquement la nuit ou lorsque la lumière varie) ou si vous rencontrez des problèmes sexuels, cela peut être le signe de lésions nerveuses.2

  • Problèmes cutanés ou infections : une plaie ou une coupure qui ne guérit pas, une infection persistante des sinus, de la vessie ou du vagin – le diabète peut agir sur la capacité de votre organisme à se rétablir seul.3

  • Maladie : si vous avez de la fièvre, si vous transpirez abondamment ou si vous avez des frissons, si vous souffrez de nausées, de vomissements ou de diarrhée, votre médecin doit en être informé. Être malade peut avoir une incidence sur votre glycémie et peut être le signe d'une infection nécessitant des soins.3 Si vous avez des vomissements appelez les secours.4

  • Glycémie élevée : si votre glycémie reste supérieure à 240 mg/dl, même après avoir pris votre médicament et/ou augmenté votre dose d'insuline, ou si vous avez des difficultés à rester dans votre plage, prenez rendez-vous chez votre médecin.

  • Taux moyen ou élevé de cétones dans vos urines : consultez votre médecin si vous présentez des symptômes qui peuvent indiquer une acidocétose ou une déshydratation, par exemple une aggravation des douleurs abdominales, des difficultés à respirer ou une haleine qui sent le fruit ou l'acétone.

Votre médecin peut soulager vos symptômes et vous aider à ralentir la progression du problème grâce à une meilleure maîtrise de la glycémie.2  Vous hésitez encore ? Appelez votre médecin. Il doit être au courant de votre situation. Si le problème n’est pas grave, il vous le dira. Prenez le téléphone et rassurez-vous.

Comment rendre plus efficace votre rendez‑vous chez le médecin ?

Combien de temps une consultation chez le médecin dure-t-elle de nos jours ? 10-15 minutes ?  Même si vous disposez de peu de temps, il existe des moyens de rendre votre relation plus collaborative, que les conversations soient plus productives quand chaque seconde compte.

  1. Préparez le rendez-vous un jour ou deux à l’avance. Transmettez vos résultats à l’avance par e-mail ou par le moyen de communication choisi par votre médecin. Signalez tout ce que vous remarquez d'inhabituel. Lors de votre rendez-vous, apportez une copie de tous les documents envoyés, au cas où. Il est possible que votre médecin n'ait fait que jeter un coup d'œil à ce que vous lui avez transmis au préalable, mais vous avez posé les bases d'une consultation plus efficace.

  2. Rassemblez vos questions. La vue d'une blouse blanche peut nous faire oublier ce dont nous voulions discuter. Que ce soit sur un bloc-notes ou sur votre téléphone, grâce à l’application mySugr, vous disposez ainsi d'une liste à laquelle vous référer et sur laquelle vous pouvez prendre des notes. Ceci peut vous aider à aborder tout ce dont vous souhaitez discuter et à préparer le suivi de votre visite.

  3. Soyez direct. Ne tournez pas autour du pot, abordez franchement vos résultats ou la manière dont se passent les choses. Votre médecin est là pour vous aider à surmonter les difficultés et à résoudre les problèmes, pas pour vous donner une tape sur l'épaule. En outre, quel que soit le problème que vous abordez ou la gêne que cela vous cause, vous n'êtes probablement pas la première personne à y être confrontée. Votre médecin peut vous suggérez des solutions qui ont fonctionné pour d'autres.

  4. Prenez part aux décisions. Votre médecin sait beaucoup de choses, mais c’est vous qui vous connaissez le mieux. Les meilleures relations patient-médecin sont empreintes de respect et d'échanges. Vous devez tous deux avancer des idées.

  5. Ne prenez pas d'engagements que vous savez ne pas pouvoir respecter. Ce n'est pas un problème de dire : « Cet objectif est un peu trop ambitieux pour moi. Peut-être pouvons-nous le revoir. » Votre médecin préfère vous voir partir avec des instructions que vous respecterez, plutôt qu'avec de grands objectifs que vous aurez oubliés rapidement.

  6. Respectez les engagements pris. Réfléchissez-y : si votre médecin a dit qu'il va faire quelque chose après le rendez-vous, vous attendez de lui qu'il le fasse effectivement. Il devrait être en mesure d'attendre la même chose de votre part. Si quelque chose vous arrête, réfléchissez à la manière de surmonter la difficulté et de continuer à avancer. La douleur lors du test vous empêche de contrôler votre glycémie ? Procurez-vous un autopiqueur moins douloureux. Vous n'avez pas le temps de faire de l’exercice? Prenez l'escalier au travail. Commencez par un objectif simple, puis réfléchissez aux moyens de l’atteindre.

  7. Établissez un plan d’action avec votre équipe de soins pour les jours de maladie. Assurez-vous d’être préparé aux jours où vous ne vous sentez pas bien.

Comment établir un plan pour les jours de maladie ?

Quand nous ne nous sentons pas bien, tout ce que nous voulons, c'est rester au lit avec un bon livre ou un film de série B. Pourtant, c'est à ce moment-là que nous devons intensifier notre propre prise en charge du diabète.

La clé pour affronter de tels jours est d'y avoir préalablement refléchi.

Impliquez votre équipe de soins du diabète dans l’élaboration de votre plan pour les jours de maladie : demandez-lui quand vous devez solliciter de l’aide, à quelle fréquence vous devez vérifier votre glycémie et votre taux de cétones, quels médicaments vous devez prendre et que manger.

Que faire au premier signe de maladie ?

Comprendre comment la maladie peut affecter votre glycémie peut vous aider à bien réagir afin de prendre soin de vous. Par exemple :4

  • Si vous utilisez de l'insuline, n'arrêtez pas de la prendre. Même si vous avez des difficultés à manger, vous aurez probablement besoin d'insuline supplémentaire pour lutter contre les hormones qui provoquent souvent une glycémie élevée pendant la maladie. Suivez les recommandations de votre professionnel de la santé.

  • Surveillez fréquemment votre glycémie et votre taux urinaire de cétones – toutes les quatre heures environ si vous souffrez de diabète de type 1.

  • Restez hydraté. Buvez des liquides clairs, sans calories, sans caféine.

  • Respectez votre plan alimentaire habituel. Ayez toujours à disposition des glucides à action rapide faciles à manger. Ils peuvent être utiles pour traiter une hypoglycémie, ainsi que pour remplacer un repas. Si vous vous sentez nauséeux ou si vous vomissez, essayez de consommer une boisson sportive, un jus, un soda non allégé ou même des barres de fruits congelées afin d'ingérer les glucides dont vous avez besoin.

  • Parlez à votre professionnel de santé de tout médicament que vous prenez ou de tout résultat inattendu de votre glycémie à la suite de la prise d'un médicament. Certains médicaments contre le rhume, antibiotiques et autres médicaments sur ordonnance ou en vente libre sont connus pour affecter la glycémie.

Pour réussir à surmonter une maladie, la préparation est essentielle. Etablissez votre plan pour les jours de maladie et rassemblez tout le nécessaire aux premiers symptômes de la maladie, vous serez ainsi prêt à faire face à une infection.

 

 

Si vous souhaitez plus d’informations sur le diabète, inscrivez-vous pour notre newsletter ou lisez nos blogs.

 

 

 

 

Sources:

1American Diabetes Association. When you're sick. Available at: http://www.diabetes.org/living-with-diabetes/treatment-and-care/whos-on-.... Accessed April 30, 2016.

2EndocrineWeb. Diabetic neuropathy symptoms. Available at: https://www.endocrineweb.com/guides/diabetic-neuropathy/diabetic-neuropa.... Accessed February 15, 2017.

3WebMD. Diabetes and infection: how to spot the signs. Available at: http://www.webmd.com/diabetes/guide/infections-linked-diabetes. Accessed February 15, 2017.

4Mayo Clinic. Hyperglycemia in diabetes. Available at: http://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/hyperglycemia/basics/sympt.... Accessed February 15, 2017.

Share

Filed under: