Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
hamburger overlay

Fixer vos propres limites

 
Le nombre d’heures dans une journée n’est pas extensible. Vous pouvez choisir d’utiliser ce temps pour avancer efficacement dans votre liste de requêtes, demandes et choses à faire, ou de prendre ce temps juste pour vous de manière plus sélective. Vous semblez en permanence sollicité? Vous avez parfois du mal à dire « non » à ceux  qui demandent votre aide ? Ce n’est pas étonnant, car comme tout à chacun, vous êtes doué pour effectuer plusieurs tâches en même temps (pensez cependant à vérifier régulièrement votre glycémie)
 
Alors, pourquoi ne dites-vous pas « non » plus souvent ? Pourquoi vous inquiétez-vous tant pour les autres ? Si vous acceptez trop de demandes, vous réduirez le stress des autres mais vous risquez malheureusement d’augmenter le vôtre. Ce n’est bon pour personne, mais c’est encore plus difficile pour les personnes qui essaient de gérer leur glycémie et de planifier leurs repas.
Voici quelques astuces permettant d’améliorer votre niveau de confort en disant simplement « non ».

Temporisez avant de dire « oui »

Prenez l’habitude de dire que vous allez vérifier votre emploi du temps et faire part de votre décision plus tard. Cela vous laisse le temps d’examiner si vous pouvez réellement répondre à la demande. De plus, refuser une demande peut être plus facile par téléphone ou par SMS.

N’ayez pas l’impression d’avoir besoin d’une excuse

Exercez-vous à prononcer cette phrase devant le miroir : « Je suis désolé, mais je ne pourrai pas le faire. » Si vous avez vraiment l’impression d’avoir besoin d’une excuse, essayez de dire à la personne que votre emploi du temps ne vous le permet pas. Vous êtes libre gérer votre emploi du temps, et vous n’avez pas besoin de justifier vos décisions à qui que ce soit d’autre. Soyez juste ferme et les autres commenceront à comprendre.

Considérez le temps total de l’engagement

Vous êtes membre d’un comité scolaire qui se réunit une fois par semaine ? Facile. Sauf qu’il faut peut-être prévoir une baby-sitter, préparer le dîner à l’avance, assumer des tâches supplémentaires entre les réunions, organiser le transport et distribuer les communications après la réunion. Soudain, il ne s’agit plus d’une heure de votre temps par semaine mais bien plus.

Soyez réaliste quant aux conséquences

Il est fort probable que personne ne sera blessé physiquement ou en difficulté financière si vous n’acceptez pas. Prenez donc un moment pour analyser la situation. Si vous dites à votre supérieur que vous ne pouvez pas assumer une autre mission, quelle est la pire chose qui puisse arriver ? Allez-vous perdre votre emploi ou quelqu’un d’autre se verra-t-il confier le travail ? Avoir une conversation franche sur vos limites de temps peut être plus productif que d’accepter des responsabilités que vous ne pouvez pas gérer.

Prenez du temps pour vous-même

À quoi consacrez-vous votre temps libre ? Que vous regardiez la télévision, fassiez de l’exercice à la salle de sport, lisiez un bon livre ou recherchiez des recettes saines sur Internet, assurez-vous de profiter du temps que vous vous réservez.
Prendre du temps pour vous peut vous aider à mieux gérer votre diabète et vous permet de faire les choses qui sont importantes pour vous. En fixant vos propres limites, vous pourrez consacrer plus d’attention à votre santé, afin de pouvoir être au top pour ce qui compte vraiment.

Restez informé grâce à notre newsletter

Recevez chaque année quelques e-mails contenant des conseils et des expériences sur la vie avec le diabète !

s'inscrire

Share

Filed under: