Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
hamburger overlay

Briser les mythes sur le diabète

Qui n’a pas entendu de « faits » tirés par les cheveux en rapport avec la nutrition et le diabète ? À l’heure actuelle, avec le flux d’informations qui déferle sur nous de toutes parts, il peut être difficile de distinguer le vrai du faux. Dans cet article, nous nous pencherons sur 8 des mythes les plus courants et persistants en matière de nutrition.
Mythe 1: Le diabète saute une génération
Faux. Malheureusement, le diabète ne pratique pas de discrimination. Les antécédents familiaux sont en réalité l’un des principaux facteurs de risque de cette maladie.
Mythe 2: Le diabète peut se guérir
Faux. Il n’existe pas de remède, mais le diabète peut être géré. Et les personnes atteintes de diabète peuvent éviter les complications en suivant le traitement approprié et en adoptant un mode de vie sain.
Mythe 3: Toutes les personnes en surcharge pondérale finiront par développer un diabète de type 2
Faux. Le surpoids est un facteur de risque de diabète mais il en existe de nombreux autres. De nombreuses personnes atteintes d’un diabète de type 2 affichent un poids sain et bon nombre d’obèses ne deviendront jamais diabétiques.
Mythe 4: Les personnes atteintes de diabète doivent manger des aliments préparés spécialement pour eux.
Faux. De manière générale, l’alimentation recommandée pour les personnes atteintes de diabète est la même que pour n’importe qui d’autre, c’est-à-dire une alimentation pauvre en sel, en sucres et en graisses (en particulier des graisses saturées et trans) et riche en céréales complètes, en légumes et en fruits. Les produits alimentaires destinés aux diabétiques coûtent généralement plus cher et n’apportent pas d’avantages concrets pour la gestion de la glycémie.
Mythe 5: Les diabétiques ne peuvent manger de friandises ou de chocolat  
Faux. Les personnes atteintes de diabète peuvent toujours se faire plaisir avec des friandises. Toutefois, ils doivent en parler avec leur médecin ou pharmacien, limiter leurs portions et combiner les « pauses sucreries » avec un programme d’exercices et une alimentation saine. Les substituts de sucre sont également une bonne manière de satisfaire à une envie de sucre sans faire exploser son taux de glycémie.
Mythe 6: Les personnes atteintes de diabète risquent davantage de contracter des rhumes, des grippes ou d’autres maladies  
Faux. Toutefois, il est recommandé que les personnes atteintes de diabète se fassent vacciner contre la grippe parce que la grippe, tout comme le rhume, gêne la gestion de la glycémie et peut entraîner des complications.
Mythe 7: Si un médecin vous prescrit de l’insuline, c’est parce que vous n’avez pas suffisamment bien géré votre diabète de type 2.
Faux. Le diabète est généralement une maladie progressive. Il peut souvent être géré par une médication orale dans les premiers stades mais, au fil du temps, l’organisme produit de moins en moins sa propre insuline, ce qui peut finalement nécessiter une insulinothérapie. Dans ce cas, vous devez considérer le traitement comme une façon de vous aider et non comme un échec.
Mythe 8: Toutes les graisses doivent être évitées
Faux. Les graisses sont essentielles au bon fonctionnement du corps, y compris la digestion et l’absorption de vitamines, en particulier pour les vitamines A, D, E et K. Si vous voulez éviter l’accumulation de tissus adipeux sur vos cuisses, vos hanches ou votre ventre, l’essentiel est de gérer les calories et la taille des portions.
 Que faut-il en conclure?
L’avènement d’Internet et des médias sociaux a été une bénédiction pour les mythes en matière de nutrition. La meilleure façon de les éviter est d’adopter une attitude critique face à de tels propos… et de vous en tenir aux faits !

 

References

American Diabetes Association, “Diabetes Myths”: http://www.diabetes.org/diabetes-basics/myths/. Consulté le 2 avril 2014.

Share

Filed under: